Situation
Cliquez sur les illustrations pour les agrandir
Tracé Général
Défense rapprochée
Armement de sûreté
Les travaux de construction ont été entamé en octobre 1882 par les fouilles des
fondations des abris de la t
raverse centrale du rempart bas. La mauvaise saison
passée, ils reprirent en avril 1883 et se poursuivirent jusqu'en octobre autour de la
caserne et de la caponnière double. Le chantier se termina vers septembre 1884 par
l'entrée et la contrescarpe du fossé.
Contrairement aux autres ouvrages
de la place construits
antérieurement, le plan du fort de
Leveau est différent. Il possède un
front rectiligne, deux flancs, une
gorge pseudo-bastionnée et un
cavalier.
Le fossé est maçonné: la
contrescarpe possède des arceaux
de décharge et l'escarpe est
semi-détachée. L'entrée du fort,
fermée par un pont à bascule, est
encadrée par une petite caserne
donnant sur le fossé de gorge.
Cette caserne abrite l'ambulance
(infirmerie), des logements pour les
officiers, la salle du télégraphe et le
corps de garde.
cliquez pour agrandir
Plan d'ensemble
Le couloir d'entrée débouche sur la
caserne centrale et sa cour. La caserne,
à simple rez de chaussée, comprend
quatorze alvéoles. Elle est surmontée
d'un cavalier en terre avec
emplacements de pièces d'artillerie
séparées par cinq traverse-abris.

Sur le côté gauche de la caserne, un
magasin à poudre est établi. Un magasin
plus petit pour des munitions d'infanterie
se trouve dans l'extrémité droite.
cliquez pour agrandir
La caserne centrale
En poursuivant par le couloir central et en passant à côté de l'atelier de chargement,
on débouche sur la rue du rempart bas. Celui-ci est organisé pour des fusiliers et des
pièces d'artillerie légères. Ces emplacements sont partagés en deux par une traverse
enracinée dans le massif de la caserne.
Le flanquement des fossés est
réalisé par une caponnière double sur
le saillant de tête de gauche et une
caponnière simple sur l'autre saillant
de tête. L'entrée et la gorge sont
défendues par deux casemates de
flanquement.

L'armement se décompose comme
suit:
-
caponnière simple: un canon de
12-culasse et un canon révolver.
-
caponnière double: deux canons de
12-culasse et deux canons révolvers.
-
casemates de gorge: deux canons
de 12-culasse et deux canons
révolvers.
cliquez pour agrandir
La double caponnière
Le fossé est par ailleurs battu depuis les créneaux de l'escarpe semi-détachée à
laquelle on accède depuis les caponnières et casemates de flanquement, par des
couloirs de sortie.On peut accéder au fossé depuis une poterne située dans la
caserne de gorge.
cliquez pour agrandir
L'armement de sûreté du fort est
placé sur le cavalier qui
surplombe le rempart bas d'une
dizaine de mètres. Le cavalier
comporte six plateformes
séparées par cinq traverses-abris.
L'armement de défense est placé
sur les remparts bas de tête et de
gorge.
canon de 120
Dans le cadre du
programme de 1874,
le fort de Leveau fait
partie des six forts
(les Sarts, Boussois,
Cerfontaine, le
Bourdiau, Hautmont
et Leveau) construits
en périphérie de
Maubeuge pour
mettre la ville à l'abri
des bombardements.
Il se situe à 3250
mètres au nord-ouest
de la place et occupe
une superficie totale
de 8ha et 25a.
cliquez pour agrandir
La place forte de Maubeuge en 1914
Fort de Leveau
Fort des Sarts
Fort de Boussois
Fort de Cerfontaine
Fort du Bourdiau
Fort d'Hautmont
Julien DEPRET
A.S.FL.
Julien DEPRET
A.S.F.L.
A.S.F.L.
Julien DEPRET
A.S.F.L.
A.S.F.L.
Historique